Accueil

HISTOIRE - ILES MARSHALL

Découvertes par l'Espagnol Álvaro de Saavedra en 1526, les îles doivent leur nom au capitaine anglais John Marshall, qui les explora partiellement en 1788. L'Espagne, à laquelle elles appartinrent d'abord, les céda officiellement en 1899 à l'Allemagne qui s'y était installée en 1885, et dont elles furent une colonie jusqu'en 1914. Les Marshall passèrent sous la tutelle du Japon en 1920, puis furent conquises par les Américains en 1944. Ces derniers, qui s'en virent confier l'administration par l'ONU (1947), au sein du Trust Territory of the Pacific Islands, procédèrent, sur les atolls d'Eniwetok et de Bikini, à de nombreuses expériences atomiques. Après avoir accédé à l'autonomie interne en 1979, les îles Marshall choisirent en 1986 un statut de libre association avec les États-Unis (indépendance de fait, sauf en matière de défense). En mai 1989, nouvelle Constitution ayant été adoptée, les îles prirent le nom de République des îles Marshall, qui fut admise comme État membre de l'ONU en 1991. Depuis son accession à l'indépendance, l'archipel a successivement été dirigé par Amata Kabua (1994-1997), Imata Kabua, son fils (1997-1998), Ijonsay Riklon (1998-1999) et Kessai Note (élu en janvier 2000).